Découvrez Charlevoix

Charlevoix et le Sommet du G7 de 2018

Le Canada est fier d’accueillir les dirigeants du G7 dans la magnifique région de Charlevoix du 8 au 9 juin 2018. La région de Charlevoix incarne tout ce que le Canada a de mieux à offrir : des paysages à couper le souffle, un environnement d’affaires dynamique et l’accueil chaleureux de ses gens.

Historique de Charlevoix

Dès les années 1800, les habitants de La Malbaie accueillent les excursionnistes venus profiter de l’hospitalité de la région, du soleil et de l’eau salée du fleuve.

Un de ces célèbres excursionnistes, William Howard Taft (président des États-Unis de 1909 à 1913) disait que l’air de La Malbaie (Murray Bay) « enivrait comme du champagne, mais sans les maux de tête du lendemain ».

Le Sommet du G7 représente aussi une opportunité de s’assurer du respect de la présence historique des quatre communautés autochtones sur le territoire de La Malbaie.  Les Innus de la Bande Innue Essipit (Essipit ,de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh (Mashteuiatsh) et de la Bande Innue de Pessamit (Betsiamites) ainsi que les hurons de la Nation Huronne Wendat (Wendake) ont fréquenté ce territoire depuis plusieurs générations.

À quoi s’attendre

Une créativité gastronomique hors du commun : producteurs, artisans et chefs s’allient afin de mettre les richesses de la région de l’avant. C’est sur la Route des Saveurs que l’on peut goûter l’authenticité de ces produits, véritable signature des grandes tables régionales.

Expérimentez la scène artistique de Charlevoix : la région est prisée par les artistes de tous les domaines. Ce sont les peintres qui, au 20e siècle, ont commencé à rendre hommage à ces panoramas grandioses. Encore de nos jours, Baie-Saint-Paul s’inscrit d’ailleurs comme la ville ayant le plus de galeries d’art par personne au Canada.

La riche histoire de Charlevoix et ses paysages magnifiques stimuleront les discussions des dirigeants et leur permettront de dégager des consensus sur les plus grands enjeux mondiaux de l’heure.

Vous voulez en apprendre davantage sur Charlevoix?

Visitez Tourisme Charlevoix ou regardez notre vidéo Quatre choses que vous devriez savoir à propose de Charlevoix.

[Aniska Picard-Perron] Le fait d’être autochtone en fait ça a changé beaucoup de choses au niveau de ma culture générale.

Mon nom est Aniska Picard-Perron et je suis une entrepreneure.

Je suis propriétaire de la clinique O’Terra située à Wendake, Québec.

Quand j’étais petite, j’ai toujours su que j’allais devenir entrepreneure, mais en fait je pourrais même dire que quand j’étais petite, j’étais entrepreneure.

[Pierre Picard ] Assez tôt elle s’est mis au travail.

Elle a fabriqué des petites débarbouillette.

Elle passait ses grandes journées le samedi et dimanche en avant de la maison  avec une petite table.

[Aniska Picard-Perron] En tant que huronne-wendat, autochtone, j’ai grandi dans un milieu où les produits naturels étaient beaucoup mis de l’avant.

Depuis que je suis jeune en fait le contact avec la nature c’est très important pour moi.

C’est plus tard que j’ai décidé de me lancer vraiment dans les produits naturels pour transmettre ma passion au plus de gens possible.

De rendre les gens heureux autour de moi pis de partager pis d’aider les gens à être mieux dans leur corps, ça fait vraiment partie des belles parties de mon métier.

Quand j’étais petite, mes modèles, c’était mes parents. Mes parents sont entrepreneurs, ils ont une entreprise. Ça été des gens super travaillants.

Ça m’a beaucoup inspiré pour créer ma vie d’adulte.

Pour les gens qui veulent se partir en affaire, les femmes, le conseil que je peux vous donner, c’est allez-y, faites-vous confiance et entourez-vous des bonnes personnes.

On est tous des humains à part entière. Peu importe, qu’on soit une femme ou un homme, je crois qu’on devrait tous avoir droit au même traitement, aux mêmes services.

Pour d’autres histoires inspirantes, visitez la page Femmes d’action.